Mai 262016
 


À Philadelphie, un jeune tentait de négocier avec le videur après s’être fait mis à la porte d’une boîte de nuit. Visiblement agacé qu’il reste dans ses pattes, le videur a perdu le contrôle de lui-même et l’a frappé au visage, mettant le client KO.
Ce geste gratuit pourrait coûter très cher au videur.
L’homme aurait simplement dit: « Maintenant, si tu me frappes et que j’esquive, tu me laisses rentrer? »

Vous aimez ? Partagez !Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>